[chatbot]
Un employé travaille moins que les autres

« Quiet quitting » : 4 stratégies et conseils pour l’éviter

Le « quiet quitting » est un phénomène qui se produit lorsque les employés quittent leur emploi de manière silencieuse, sans aviser leur employeur de leur départ à l’avance. Cela peut se produire de différentes manières, comme en ne se présentant pas au travail le jour suivant, en répondant aux courriels de moins en moins fréquemment ou en donnant des signes d’insatisfaction à long terme.

Ce phénomène peut avoir des conséquences négatives pour les employeurs, car ils se retrouvent souvent avec un manque de personnel sans avoir eu le temps de trouver un remplaçant. Cela peut également causer un certain stress pour les employés restants, qui doivent souvent prendre en charge le travail supplémentaire.

En septembre dernier, l’institut de sondage Gallup avançait que 50 % des salariés à temps plein ou temps partiel de plus de 18 ans aux États-Unis seraient des « démissionnaires silencieux » (quiet quitters), des personnes qui « ne se surpassent pas au travail et se contentent de répondre à la description de leur poste ».

Quiet quitting : un employé lance un avion en papier au lieu de travailler.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les employés choisissent de diminuer leur rendement progressivement avant de partir. Certains peuvent se sentir mal à l’aise à l’idée de donner une raison précise pour leur départ, tandis que d’autres peuvent vouloir éviter une confrontation avec leur employeur. D’autres encore peuvent ne pas vouloir brûler les ponts, au cas où ils décideraient de revenir à l’entreprise plus tard.

Il est important pour les employeurs de comprendre que les employés ne quittent pas toujours un emploi simplement parce qu’ils ont trouvé quelque chose de mieux ailleurs. Parfois, il y a des problèmes plus profonds à l’intérieur de l’entreprise qui peuvent pousser les employés à vouloir partir. Les employeurs doivent donc être conscients des signes avant-coureurs qui peuvent indiquer que les employés sont insatisfaits et prendre les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes.

Il existe plusieurs stratégies que les employeurs peuvent utiliser pour prévenir le « quiet quitting » :

  • Assurer une communication ouverte et transparente avec les employés : Les employeurs doivent s’assurer que les employés se sentent à l’aise pour exprimer leurs préoccupations et leurs idées. Cela peut être fait en organisant des réunions régulières ou en mettant en place un système de suggestion anonyme.
  • Offrir des opportunités de développement professionnel : Les employés veulent souvent se sentir valorisés et avoir l’impression de progresser dans leur carrière. Les employeurs doivent donc offrir des opportunités de développement professionnel pour les aider à atteindre leurs objectifs.
  • S’assurer que les employés sont rémunérés de manière équitable : La rémunération est un facteur important pour la satisfaction des employés. Les employeurs doivent s’assurer que les employés sont rémunérés de manière équitable par rapport à leur niveau de compétence et à leur expérience.
  • Créer une culture d’entreprise positive : La culture d’entreprise est un élément clé de la satisfaction des employés. Les employeurs doivent créer une culture d’entreprise positive qui encourage la collaboration, le respect et la responsabilité.
  • Favoriser une bonne qualité de vie au travail : Il est important de favoriser une bonne qualité de vie au travail pour les employés. Les employeurs peuvent offrir des avantages tels que des horaires flexibles, des congés payés, des soins de santé ou des avantages pour les familles pour améliorer la qualité de vie des employés.

En somme, le « quiet quitting » est un phénomène qui peut causer des problèmes pour les employeurs, mais il est possible de le prévenir en mettant en place des stratégies pour améliorer la satisfaction des employés. Les employeurs doivent être conscients des signes avant-coureurs d’insatisfaction et prendre les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes. En créant une culture d’entreprise positive, en offrant des opportunités de développement professionnel et en favorisant une bonne qualité de vie au travail, les employeurs peuvent inciter les employés à rester plus longtemps dans l’entreprise.

Si vous cherchez des formations pour aider vos managers à développer une ambiance de travail favorable au dialogue et à éviter le développement de la démotivation, consultez notre catalogue de formations. Nous pouvons également créer avec vous la formation dont vous avez besoin. Prenez contact dès aujourd’hui.

Partagez cet article