marten-bjork-6dW3xyQvcYE-unsplash

Emploi : un salarié français sur deux serait prêt à changer de travail

D’après une étude menée par SD Worx, 25% des salariés français chercheraient activement à quitter leur emploi actuel. 35 % d’entre eux resteraient ouverts à de nouvelles opportunités. Les entreprises qui souhaitent fidéliser leurs talents ont donc tout intérêt à déployer des efforts supplémentaires en matière de qualité de vie au travail.

La crise sanitaire a bousculé les habitudes professionnelles des français. Environ 1 salarié sur 3 annonce regarder passivement les opportunités de changement de poste. 35 % des 18-24 ans et 25 % des 25-34 ans postulent à de nouvelles offres.

Critère numéro 1 : le bien-être dans son emploi

Un tiers des salariés considère l’atmosphère au travail comme le facteur le plus important pour changer d’employeur. Le confinement et le télétravail ont clairement recentré leurs attentes en matière de conditions d’emploi. La nature des missions et la flexibilité sont le facteurs prioritaires pour 21 % des collaborateurs. Ces nouvelles attentes modifient profondément le rapport de force entre l’offre et la demande.

La pénurie se fait clairement ressentir

Pour le DG de SD Worx France,  « la pénurie sur le marché du travail se fait clairement sentir. Les entreprises peinent à trouver les bons profils alors que l’économie semble repartir, d’où un grand nombre de postes vacants. Les salariés sont conscients des possibilités qui s’offrent à eux. »

Dans ces conditions, les entreprises ont de plus en plus de difficultés à trouver les bons profils alors que l’économie semble redémarrer. De nombreux postes seraient vacants. Les recruteurs peinent à trouver des candidats dans les conditions d’emploi proposées actuellement. Il est donc conseillé aux employeurs d’investir davantage d’énergie dans le bien-être des employés. Il faut réfléchir aux outils de travail, mais aussi à une politique salariale attractive et à des possibilités d’évolution interne plus explicites.

La formation continue devient un enjeu majeur pour les entreprises

Face à cette situation de pénurie du recrutement, la formation continue semble particulièrement indiquée pour répondre aux enjeux des entreprises. En termes de santé au travail pour diminuer le coût social du mal-être, tout d’abord.

salle de formation

En effet, les conditions de travail matérielles sont, certes, des leviers d’attractivité. Mais les salariés demandent en priorité de bénéficier d’un management plus souple et plus bienveillant. Un enquête réalisée en 2017, évoquée dans cet article de Challenge, révèle que le pourcentage de collaborateurs stressés était plus bas dans les entreprises qui pratiquaient un management bienveillant. 51 % des employés s’y déclaraient “très motivés”, contre 28 % à l’échelle du pays.

Du côté des Ressources Humaines également, plusieurs leviers de progression sont à envisager. Il est possible de créer des environnements attractifs pour des collaborateurs de plus en plus soucieux de leur bien-être au travail. La transformation des référentiels de management est une piste sérieuse, longtemps ignorée. L’élaboration de gestions prévisionnelles des emplois et des compétences (GPEC) systématiquement orientées vers une mobilité interne est aussi à envisager. La formation des DRH et des RRH est donc nécessaire à court et moyen terme.

Une offre de formation orientée vers l’avenir

Dans ce contexte, la première démarche est d’améliorer les conditions de fonctionnement en interne et de répondre aux besoins de ses salariés. Chez Talented Formation, nous faisons clairement le choix de proposer des formations adaptées aux enjeux actuels de l’employabilité.

Les formations en management de la série « Un pas de plus vers… » ouvrent de nouvelles compétences. Elles permettent aux responsables et aux collaborateurs de développer de nouvelles compétences et de nouveaux modes de gestion d’équipe. Dans la bienveillance, le leadership ou la motivation, l’acquisition de nouvelles pratiques de management répond au nouvelles attentes des salariés.

La diversité et les talents, nouvelles clefs de la performance

L’intégration des profils atypiques en entreprise est un autre domaine de progression de la performance et non des moindres. Talented propose des formations adaptées au management des équipes plurielles en s’appuyant sur le management du sport adapté à l’entreprise et sur la détection et le management des profils à haut potentiel intellectuel.

Face à une pénurie de recrutement, la formation professionnelle continue est une réponse immédiate et adaptée aux enjeux du bien-être au travail. Elle doit permettre non seulement à l’entreprise de diminuer les risques sociaux au sein des équipes mais aussi de faire progresser le management et la gestion de carrière pour proposer des conditions d’emploi à la hauteur des attentes de ses collaborateurs.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email